• Ferrari Testarossa

    Ferrari Testarossa

    Ferrari Testarossa
    Ferrari Testarossa
    Constructeur : Ferrari
    Classe Coupé sport
    Carrosseries Coupé
    Performances
    Motorisations 12 cylindres à plat 4,9 L
    Transmission Boîte de vitesses 5 rapports
    Dimensions
    Longueur 4 480 mm
    Largeur 2 000 mm
    Hauteur 1 130 mm
    Poids 1 656 kg
    Chronologie des modèles (1984 - 1996)

    La Ferrari Testarossa est une voiture sportive grand tourisme de série de luxe du constructeur automobile italien Ferrari. Animée par un bloc-moteur central arrière 12 cylindres à plat de 390 chevaux, elle est capable d'atteindre la vitesse de 300 km/h et a été présentée au Mondial de l'automobile de Paris en 1984. C'est la dernière voiture de série à sortir des usines de Maranello sous le règne du Commendatore Enzo Ferrari disparu le 14 août 1988 juste après la sortie de la Ferrari F40; une série spéciale a été créée pour fêter les 40 ans de la marque.

    Historique [modifier]

    Elle reprend le nom d'un modèle de voiture de course mythique de la scuderia Ferrari des années 1950, et est devenue l'une des voitures emblématiques de la marque et des années 1980 en général.

    Exceptionnellement large et très basse, la Testarossa arbore une ligne agressive au design révolutionnaire. Équipée de grilles d'aération latérales, qui sont sa marque de fabrique, ce modèle haut de gamme de la firme italienne est une voiture alliant luxe, haute performance, confort, tradition, technologie et fiabilité.

    Véritable « must » des années 1980, elle est entrée depuis dans la légende Ferrari, même si les modèles d'aujourd'hui la surpassent en performances. Elle reste un des modèles les plus désirables, au design unique et immédiatement reconnaissable, et symbole d'une génération.

    Avec une carrosserie en aluminium (sauf les portes et le pavillon), un intérieur deux places généreusement garni de cuir, une boîte de vitesses mécanique 5 rapports fidèle aux habitudes maison, une cylindrée de 4 942 cm³, 48 soupapes, un couple exceptionnel, la Testarossa allie luxe et sportivité.

    Avec le 0 à 100 km/h en 5,8", le 400 m en 13"6' et le franchissement du kilomètre en 24,1 secondes à plus de 230 km/h, la Testarossa est l'une des rares automobiles à pouvoir approcher les 300 km/h tout en gardant une excellente tenue de route, sûre et précise, bien qu'un peu moins nette au delà de 250 km/h.

    Fruit d'une étude aérodynamique poussée, la Ferrari conserve un excellent appui sur l'arrière et l'avant, et ceci même à grande vitesse. Un observateur du mondial de l'automobile de Paris de l'époque remarquera que, contrairement aux voitures concurrentes - Lamborghini, Porsche, etc. - la Testarossa n'a pas besoin d'aileron, puisqu'elle est un aileron de deux mètres de large...

    Comme sur tous les modèles Ferrari de cette époque, la direction est volontairement non-assistée, ce qui, ajouté à la boîte à grille traditionnelle de la marque et à l'embrayage très dur, confère à la conduite de cette voiture une réputation de sportive virile...

    Vendue plus d'un million de francs à sa sortie, la Testarossa va connaître une magnifique carrière commerciale internationale jusqu'en 1991, et connaîtra deux évolutions, plus mécaniques que stylistiques : la Ferrari 512 TR en 1992 relookée à l'avant, entièrement optimisée et dont la puissance est portée à 428 chevaux pour une vitesse maximale de 313 km/h puis la Ferrari F512 M en 1994 dotée de bielles et de pistons en titane et d'une puissance de 440 chevaux pour une vitesse maximale de 312 km/h.

    Véritable mythe roulant, symbole d'une décennie un brin ostentatoire mais brillante illustration du talent du designer Pininfarina, la Ferrari Testarossa rejoint désormais ses illustres ancêtres au musée ou dans les collections privées.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :