• Opel Insignia

    Opel Insignia

    Opel Insignia
    Opel Insignia
    Constructeur : Opel
    Classe Familiale
    Carrosseries 4 portes, 5 places
    5 portes, 5 places
    Break, 5 places
    Usines d'assemblage Rüsselsheim , Hesse , Allemagne
    Performances
    Motorisations Essence :
    - 4 cyl. 1.6 L
    - 4 cyl. 1.8 L
    - 4 cyl. 1.6T L
    - 4 cyl. 2.0T L
    - V6 2.8T L
    Diesel :
    - 4 cyl. 2.0 L CDTi
    - 4 cyl. 2.0 L Biturbo CDTi
    - V6 2.9 L CDTi (courant 2009)
    Puissance (ch) 110 à 325 ch
    Puissance (kW) 85 à 239 kW
    Couple 155 à 550 Nm
    Vitesse maximale 190 à 250 km/h
    Accélération 0 à 100 km/h en 6 à 12,9 s
    Consommation 5,8 à 10,9 ℓ/100 km
    Émission de CO2 154 à 256 g/km
    Transmission Aux roues AV/Intégrale Adaptive 4X4
    BVM à 6 vitesses
    Dimensions
    Longueur 4 830 mm
    Largeur 1 856 mm
    Hauteur 1 498 mm
    Empattement 2 737 mm
    Poids 1 428 à 1 750 kg
    Chronologie des modèles (2008 -)


    Le segment des berlines familiales, dont l'Opel Vectra, a énormément chuté depuis quelques années. Contraint par ces événements, Opel abandonne la Vectra et laisse place à une toute nouvelle berline, l'Opel Insignia.

    Présentée en 2008 sous la forme d'un concept-car du même nom, elle abandonne, non seulement le nom de sa prédécesseur, mais également tout le design. L'Insisgnia s'inspire du prototype GTC Concept[1] présenté au salon de Genève en 2007. Disponible dans un premier temps en berline 4 et 5 portes (commercialisation en France dès janvier 2009), elle se verra décliné en break et probablement en coupé ultérieurement.

    <script type="text/javascript"></script>

    Design 

    Présentée pour la première fois au salon de Londres en juillet 2008, l'Insignia tente de changer l'image d'Opel : plus large et plus grande que sa devancière - l'Insignia mesure 4,83 m de long -, elle vise indéniablement les berlines de luxe grâce à des formes plus travaillées et élégantes[2]. Bertrand Bach, designer de l’Insignia, considère que les proportions de la berline « un savant mélange de sculpture et de précision germanique »[3].

    L'Insignia arbore les récents codes stylistiques d'Opel et en particulier la nouvelle calandre chromée sur la longueur et sur laquelle est apposé le logo Opel. L'Insignia opte également, tout comme Audi ou par anticipation aux futures normes européennes, des feux de jour dont le design en « aile » préfigure une nouvelle norme stylistiques des futurs modèles Opel. Le capot est sculpté de telle manière qu'il suive les courbes de la calandre tout en se prolongeant sur les flancs. Les rétroviseurs sont conçus afin de limiter le prise au vent et de ce fait réduire la consommation de carburant[1].

    Pour reprendre les termes d'Opel, les lignes de l'Insignia, dessinées sur le terme en « lame », s'étirent des optiques arrières sur le bas de caisse jusqu'au passage des roues avant où elle remontent aux optiques avants, jouant sur les effets de lumières ainsi générés. Le dessin en « aile » se retrouve également dans les optiques arrières[1]. Enfin, le bouclier arrière a été travaillé pour un optimum aérodynamique qui intègre 2 pots d'échappement, synonyme de sportivité.

    Coté design intérieur, l'Insignia exprime une nouvelle fois l'esprit « aile » par des lignes s'étirant sur les portières et sur la console. Opel a par ailleurs travaillé les sièges qui profitent d'un nouveau design rembourré pour plus de confort. L'ensemble de la console est recouverte de plastique moussé et agrémenté de chrome[1].

    Technique [modifier]

    Motorisations [modifier]

    Concept Car Opel Insignia

    L'Opel Insignia offre 10 motorisations (essence et diesel) développant 110 à 325 ch :

    Essence :

    • 1.6 L 115 ch.
    • 1.8 L 140 ch.
    • 1.6 L T 180 ch.
    • 2.0 L T 220 ch.
    • 2.8 L V6 Turbo 260 ch.
    • 2.8 L V6 Turbo OPC 325 ch.[4]

    Diesel :

    • 2.0 L CDTi 110 ch.
    • 2.0 L CDTi 130 ch.
    • 2.0 L CDTi 160 ch.
    • 2.0 L BiTurbo CDTi 190 ch.
    • V6 2.9 L CDTi 260 ch.

    Technologies [modifier]

    Opel Insignia break, au Bologna Motorshow 2008

    L'Opel Insignia sera la première voiture Opel a être équipée du système Opel Eye. Grâce à ce dispositif, la voiture sera capable de distinguer les panneaux de limitation de vitesse et ainsi avertir son conducteur de la limitation en vigueur sur la portion de route. L'Opel Eye utilise une caméra placée dans le rétroviseur intérieur capable de prend 30 images à la seconde. Ensuite analysées par des processeurs, le logiciel repère d'abord les formes rondes des panneaux, puis décrypte les chiffres. Opel affirme que le logiciel est capable de distinguer les panneaux à 100 mètres de distances. L'information de limitation est ensuite affiché sur la console du conducteur[1].

    Opel propose par ailleurs le système FlexRide, qui selon le mode choisi (Normal, Sport ou Tour) agit différemment sur le contrôle du châssis et du moteur. En mode Sport, les instruments de bord passent d'une lumière blanche au rouge vif pour générer une ambiance d'autant plus sportive dans l'habitacle que sur la route[1],[3].

    Le haut de gamme Opel aura le privilège de profiter d'une transmission intégrale intelligente Adaptive 4X4[


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :